L’Australie vote une loi pour glisser un fantôme espion dans les conversations chiffrées

L’Australie vote une loi pour glisser un fantôme espion dans les conversations chiffrées
 

Après le Royaume-Uni, l'Australie est le deuxième pays de l’alliance « Five Eyes » à contraindre les fournisseurs high-tech à laisser les forces de l’ordre accéder aux communications chiffrées. Comment ? Probablement par des modifications secrètes du code des applications.  

Votre opinion

Postez un commentaire