La 5G n’est pas encore là, mais a déjà une grosse faille de sécurité
 

Une nouvelle attaque menée depuis une fausse station de base permet de détecter la présence d’une personne dans une zone donnée et de révéler son activité. Et cela fonctionne sur les réseaux 3G, 4G et 5G.

Votre opinion

Postez un commentaire